Formations AIDUCA
Accueil Qualification RGE Calendrier Partenaires Qui sommes nous


Institut AIDUCA

Siège social et plateau technique : 91 av Aristide Briand, (N20, Porte d’Orléans), 92120 MONTROUGE

Plateau technique :  28 bis rue Sorbier, (Gambetta, Père Lachaise) 75020 PARIS 20ème arrondissement

Tél : 01 58 42 38 30 - 06 77 89 41 89 - contact: info@aiduca.fr  

Hébergement du site et Copyright AIE 2023 Tous droits réservés ©

 Pas de cookies|Conditions générales de vente|Réglement intérieur

PATHOLOGIE

Dysfonctionnement et malfaçons du bâtiment

Imprimez le programme de formation Imprimez le bulletin d’inscription
   Description
Signaler les défaillances constatées dans le secteur de la construction à l’ensemble des acteurs du bâtiment est essentiel, car la première étape pour contribuer à la diminution des pathologies réside dans leur identification.

Dates de notre prochaines formations:

Nous consulter

  Objectif
Définir les différentes pathologies du bâtiment.
Cette formation vous permettra :
- d’être sensibilisé aux pathologies les plus courantes
- d’identifier leur manifestation, leur nature et les moyens de les prévenir
- d’identifier les responsabilités juridiques.

  Public
Architectes - AMO - Bureaux d'études et d'ingénierie - Responsables d’exploitation et de maintenance - Bureaux de contrôle, Maîtres d'ouvrage publics et privés - Maîtres d’œuvre : – Entreprises de bâtiment, - Experts construction, Artisans etc…

  Durée, prix et lieu
Durée : 2 jours
Prix : 890€ ht (1068€ TTC)
(avec possibilité de prise en charge complète ou partielle par votre OPCO ou Pole Emploi)

  Moyens pédagogiques et évaluation

  Prérequis conseillés
Disposer de connaissances sur les principales techniques de mises en œuvre dans une opération de construction, la physique et la structure du bâtiment.
RGE FeeBat Renove est conseillée

  Le formateur
Ingénieur G.E. (thèse sur la maison solaire ossature bois) spécialisé dans les problèmes de thermique du bâtiment et énergies renouvelables.
Ancien professeur en école d'ingénieur en France, et conférencier à l'université de Moscou.
A participé à l'élaboration d'annexes au cahier (DTU charpentes industrielles).
Co-auteur du 'Manuel de l'Ingenierie Bois'(Ed.Eyrolles).
Formateur agréé Certibat FEEBAT RENOV
Formateur agréé ADEME Praxibat éclairage
Formateur agréé ADEME Praxibat ventilation
Formateur agréé ADEME Praxibat étanchéité des bâtiments
Formateur agréé Quali'Pac
Formateur agréé Quali'PV 36 kVA et Qualit'PV batc
Formateur habilité électricité B et H toutes catégories
Formateur habilité à manipuler les fluides frigogènes

  Contenu de la formation
Méthodes pédagogiques, techniques, encadrement
• Support pédagogique
• Alternance d'apports théoriques, d'exercices pratiques et d’étude de cas
• Témoignages et retours d’expérience
• Remise de documentations techniques et commerciales : Classeur « Fiches Pathologie du Bâtiment », AQC
• Feuille d’émargement
• Attestation de stage remise en fin de formation

Contenu

1ère journée :

Principales pathologies :
• les causes
• la manifestation
• la fréquence

Outils de prévention

Les responsabilités des acteurs

Pathologie des structures et des fondations :
• les structures
• les fondations

Pathologies enveloppe et revêtement :
• la façade et les revêtements extérieurs
• les études de cas

Les pathologies du béton armé :
• La fissuration (notions de faïençage, de lézarde, de microfissure et de fissure)
• La carbonatation
• La corrosion (causes et conséquences)
• Les désordres des fondations profondes par pieux
• Les dallages

Les phases de dégradation du béton armé :
La phase d'incubation
La phase de développement

Les conséquences des désordres du béton armé :
• L'aspect
• La sécurité
• La stabilité

Le diagnostic et les méthodes d'investigation :
• Les investigations non destructives (relevé visuel, auscultation sonique, scléromètre)
• Les investigations destructives (carottage, prélèvement d'aciers, potentiel de corrosion, la carbonatation)
• Le rapport de diagnostic

Les contraintes et exigences :
• Les contraintes structurelles (perte de section des armatures, perte de section de béton, ancrage et entraînement des armatures)
• Les investigations destructives (carottage, prélèvement d'aciers, potentiel de corrosion, la carbonatation)
• Les exigences en matière de réparation

Les réparations :
• Le ragréage
• Le renforcement au carbone
• Les exigences en matière de réparation



2ème journée :

Les pathologies de la maçonnerie :
• Le parpaing
• La brique
• La pierre

L'humidité en infrastructure

Les toitures et charpentes :
• Les fermettes
• La charpente traditionnelle
• La charpente lamellée collée
• La charpente métallique
• Les couvertures tuiles, ardoises...
• Les couvertures métalliques (condensation, effondrement...)
• L'étanchéité

L'enveloppe et les revêtements extérieurs

Le Ravalement et les revêtements de façade :
• Le manque d'adhérence
• Les fissures
• Manque de dureté et de porosité
• Absence de cohésion
• Humidité

Les Menuiseries Extérieures

Les équipements techniques :
• La condensation
• Les canalisations incorporées dans les planchers
• Les canalisations apparentes
• La VMC

Les aménagements intérieurs :
• Les peintures au sol, murales, en plafond
• Les revêtements de sol souples
• Les carrelages
• Les parquets

Les désordres dans les Voiries et Réseaux Divers


Evaluation
QCM et Débriefing.